L'art de la vengeance  B9rmV6G
Le Deal du moment : -27%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
205 €

L'art de la vengeance

Lysias
Lysias
28
21/12/2020

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Métier: Troubadour
Couleur: ff3333
TROUBADOUR
L'art de la vengeance  EmptyLun 3 Mai - 8:20
Lysias n’était pas dans son élément. D’un autre côté, il y avait longtemps qu’il n’avait été dans son élément nulle part, excepté dans son propre bureau lorsqu’il en clôturait chaque issue. Offrant le plus grand des contrastes avec son lieu de travail parfaitement ordonné, la rue où il se déplaçait était bruyante, insalubre, l’air y était chargé de vapeurs douteuses qu’il s’efforçait de ne pas respirer et des couleurs chatoyantes pétaradaient à toutes les enseignes, dans le but manifeste d’attirer l’œil des passants volages. En un mot, la rue était vivante, avec tout le chaos que cela implique. Elle évoquait les quartiers où Lysias avait grandi, mais c’était moins la pauvreté que le vice qui régnait parmi les tavernes, salles de jeu et autres établissements plus ou moins recommandables. Moins le royaume cendré que le royaume des flammes.

Lysias soupira et poursuivit vers sa destination. Il avait hésité à troquer ses vêtements riches contre quelque chose de plus adapté au contexte, mais se sachant incapable d’imiter l’habit d’un maraudeur et d’en supporter la pestilence, il s’était contenté de les dissimuler sous une grande cape noire. Pour qui l’observerait, son allure ne laissait supposer rien de bon ni de très honnête quant à ses intentions. Et c’était précisément l’effet qu’il espérait produire.

Devant lui se dressait une taverne qui avait renoncé au tape-à-l’œil de ses voisines. Elle était bien plus grande et paraissait bien moins accueillante, et les rares clients que Lysias avait vu y entrer le faisait avec tant de précaution qu’ils y perdaient presque en discrétion. Reconnaissant le portrait qu’on lui en avait fait, Lysias poussa la porte et se dirigea vers le comptoir. En jeta quelques regards autour de lui, il aperçut une dizaine de clients, regroupé par deux ou trois sur les tables les plus éloignées de toute source de lumière, et qui semblaient avoir interrompu leurs discussions à son entrée.

Lysias continua son chemin, imperturbable, commanda une boisson alcoolisée au hasard et s’installa avec son verre, qu’il posa simplement sur la table en ne lui accordant rien de plus qu’une grimace de dégout de temps à autre. Ayant choisi lui aussi une place ombragée et à distance des autres clients, il sortit de sa poche une feuille de papier et une plume, et commença à la recouvrir de griffonnages en donnant l’impression qu’il écrivait quelque chose de consistant, tout en gardant l’oreille dressée et en lança quelques coups d’œil furtifs à la dérobée.

S’il s’était aventuré jusque dans cette taverne sinistre, c’était pour sa réputation. Espions, conspirateurs, enquêteurs, ce lieu était le rendez-vous de toutes les personnes à la recherche d’informations confidentielles et compromettantes. Lysias n’éprouvait que peu d’intérêt pour les petites machinations sournoises qu’échangeaient les truands. Mais, parfois, la taverne pouvait être le lieu de complots d’une plus grande ampleur. Si Lysias avait de la chance, peut-être pourrait-il se faire le spectateur de l’un d’eux, voire, dans le meilleur des cas, le metteur en scène.

***

L'art de la vengeance  Lysias_signature-01_V1
Erwin
Erwin
25
30/04/2021

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Métier: Fermier et Berger
Couleur:
PAYSAN
L'art de la vengeance  EmptyMar 4 Mai - 6:57

L'art de la vengeance


Feat Lysias



Doucement, le crépuscule pointe le bout de son nez alors qu'Erwin aperçoit enfin signe de vie. Il donne un coup de talon à Eden, il fallait atteindre Emporos avant la nuit.

Il s'en était voulu d'avoir laissé ses trois petites sœurs avec leur mère fragile à la ferme, seules avec les bêtes. Pourtant c'était bien Anaëlla qui l'avait poussé pour partir, comme si elle se doutait de quelque chose. Elle n'avait seulement cinq ans lorsque leur descente au enfer avait commencé. Avait-elle quelconque souvenirs de quand elle était petite? Ana lui avait promis que toutes les taches seraient faites. Et puis elle allait sur ses seize ans, elle était largement en capacité de s'occuper de la maisonnée pendant une nuit et deux aurore.

Le brun attacha son cheval avec les autres et l'odeur de boue et d'urine mélangés de rhum lui fit courber l'échine. C'était ça de vivre dans une cité ? Pourtant, il devrait être habitué pour autant qu'il ait été à la capitale de Sofia. Peut-être était-ce son subconscient qui lui renvoyait l'image des derniers mois à Dexia qu'il avait vécu, dans la manipulation et la corruption.

Erwin était déjà venu parfois pour glaner des informations concernant les membres de dix, on lui avait donné des informations pour quelques pièces en échange. Quelques fois vraies, souvent fausses, ici, c'était la loi du plus malin. Recouvrant sa tête d'une capuche, le fermier progressa à travers les citadins à la recherche sa dernière information reçue. Une taverne dans un lieu des plus malfamée où quelqu'un pourrait le renseigner sur un nom noble, proche des dix.

La puanteur se faisait de plus en plus présente à mesure que le jeune homme avançait. La nuit était le spectacle des plus ignoble, ivrogne, putes, assassins erraient dans les rues sales et insalubres. Il se fait heurter l'épaule par un homme bourré et quelques balivernes sort de la bouche de ce dernier qui excédé par la non réponse lui présente de façon peut courtoise sa bouteille de vin qu'Erwin esquive sans grand mal.

Il redresse la tête, ce qu'il cherchait est inscrit sur le panneau éclairé par la lumière de l’intérieur. Soufflant un énième coup et jetant un coup d’œil autur de lui, le jeune rentra dans le bar. La sueur mêlée à l’alcool et au cigare le fait suffoquer. Il essaye d'avancer sans se prendre un verre en pleine tête et vint s'installer au bar sur le tabouret en bois. Un tour d'horizon, il n'y voyait rien à part des soulards et des femmes de plaisir essayer de trouver client pour la nuit.

- Ta capuche, mon petiot. Si tu veux qu'on te serve ici, on veut voir ta tronche.

Erwin sursaute à peine et se tourne vers le dirigeant et finit par enlever son capuchon. Il commande une bière puis se concentre à nouveau sur les éléments du commerce, qui pourrait bien être son informateur mystère? Il n'était peut-être pas encore arrivé ?

- Voilà, pour toi, qu'est ce que tu fais là, on ne t'a jamais vu ici et je doute que ce quartier soit ton endroit de prédilection.
- Vous serez très surpris de savoir d’où je viens !

Le fermier paie sa beuverie, ne jamais laisser quoi que ce soit lui filer entre ses doigts, les informations qu'il le concerne ne doivent en aucun cas filtrer.

- Vous avez déjà entendu le nom de Lord Stan?

Le regard du gérant s'assombrit. C'était peut-être une mauvaise idée, mais pour quelles raisons, le regard de cet homme avait changé? Pour le défendre ou par pur dégoût à l'évocation de son identité.

- Qu'est-ce que tu veux à ce genre de personne, jeunot ?

Le jeune homme arqua un sourcil, un peu surpris.

- J'ai des choses à régler avec lui...
         
         
Lysias
Lysias
28
21/12/2020

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Métier: Troubadour
Couleur: ff3333
TROUBADOUR
L'art de la vengeance  EmptyJeu 6 Mai - 14:00
Lysias tendait l’oreille pour essayer de capter les échos des discussions autour de lui, tout en essayant de se faire discret. Il n’avait aucune intention de se retrouver mêlé à une querelle tant qu’il pourrait l’éviter. Cependant les clients faisaient preuve d’une prudence plus grande encore pour dissimuler leurs paroles, et Lysias s’apprêtait à renoncer à en tirer la moindre substance et à rentrer chez lui une nouvelle fois bredouille, lorsqu’un jeune homme encapuchonné fit son entrée dans la taverne.

Peut-être était-ce la cause de son jeune âge, mais le nouvel arrivant n’adoptait pas la même prudence que les autres clients, qui s’étaient de nouveau tus en prenant un air méfiant à son entrée. Lysias consentit à repousser son départ, le temps de voir si ce garçon pouvait montrer un quelconque intérêt ou s’il ne s’agissait que d’un gamin perdu qui ne savait pas où il mettait les pieds. En écoutant, l’air de rien, Lysias parvint à entendre la totalité de son échange avec le tavernier, et en particulier le nom qu’il avait mentionné. « Lord Stan ».

Bien qu’il ne doutât pas que de riches personnages fréquentent ce lieu de perdition, cette taverne n’avait rien à offrir à un Lord, si ce n’était le secret permis par son intimité. Cette situation commençait à sortir légèrement de la norme, ce qui représentait déjà un début. Lysias fouilla dans sa mémoire à la recherche d’un Lord Stan. Si l’homme possédait assez d’influence pour que l’affaire présente un réel intérêt, il avait dû lui être présenté à une époque ou une autre.

Le souvenir se présenta rapidement à lui. Il y avait bien longtemps, quand il n’était encore qu’un jeune troubadour et que sa notoriété venait tout juste d’atteindre les beaux quartiers d’Emporos, il avait effectivement rencontré un Lord Stan. Ils n’avaient que peu échangé, et Lysias avait surtout appris de nombreuses rumeurs à son sujet. On le dépeignait comme un homme dont la fortune et l’ambition avaient acheté la noblesse, et l’avaient propulsé jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir, allant jusqu’à approcher l’éminente Assemblée des Dix. Puis, quelques années plus tard, alors que Lysias avait fait, semblait-il, la connaissance de chaque personne possédant le moindre lopin de terre en Alasya, Lord Stan avait tout simplement cessé de faire parler de lui. Il ne l’avait plus jamais aperçu, ou même entendu mentionné.

Si Lysias avait entendu ces rumeurs à un âge plus avancé, il n’y aurait prêté aucun intérêt. C’était donc grâce à sa candeur d’antan qu’il pouvait se remémorer l’histoire de ce noble si influent et mystérieusement disparu de la haute société. Et voilà qu’il en était à nouveau question, de la part d’un garçon aux manières bien trop rustiques et aux traits bien trop juvéniles pour qu’on puisse imaginer qu’il l’ait connu à l’époque où son nom était encore dans toutes les bouches.

Renonçant à prendre la peine de simuler une prise de note et toute autre réflexion indifférente, Lysias se pencha un peu plus en avant. Le jeune homme avait à présent toute son attention.



***

L'art de la vengeance  Lysias_signature-01_V1
Erwin
Erwin
25
30/04/2021

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Métier: Fermier et Berger
Couleur:
PAYSAN
L'art de la vengeance  EmptySam 8 Mai - 8:31

L'art de la vengeance


Feat Lysias



- Tu ne devrais pas chercher des "choses" à ce jour de personne, mon petit gars !

Erwin respira longuement et fixa le tavernier. Apparemment, Lord Stan n'avait pas les faveurs du citadin. Pourtant, le fermier devait en savoir un peu plus, c'était le seul lien qui le rapprochait davantage de son but. Alors il force la conversation, têtu, il l'était. Avec trois filles à la maison, il se devait être ferme, sinon il risquait de se faire marcher sur les pieds.

- Il vous fait si peur que ça ce Monsieur si haut gradé.

Provocation qui atteint sa cible, le regard de son vis-à-vis s'assombrit un peu plus, prêt à bondir sur Erwin.

- En tout cas, moi, je n'ai pas peur d'un petit riche qui se la joue aristocrate.

Le tavernier courbe l'échine et se penche sur le fermier lui murmurant à son oreille. Il avait bu, un peu trop même, l'alcool lui fit tourner la tête pour s'éloigner un peu plus.

- Un conseil et ça sera l'unique, ne t'approche pas de lui. Aussi fort que tu sois, il connaît pas mal de gens qui pourrait t'emmener à la potence dès demain...

Erwin avala difficilement sa salive, lui et sa famille avait éviter le pire ce n'était pas pour finir la tête coupée, pourtant sa soif de vengeance est des plus grande. Erwin lèverai le voile de l'injustice dont à été accusé son père et avait entaché sa famille.

Le gérant se retire de son tympan et lui fait comprendre de ne pas continuer à poser ses douces questions et le laisse seul pour s'occuper d'autre clients nouvellement arrivé.

Le jeune berger l'accompagne du regard et il se met à soupirer longuement avant de se retourner avec son verre à la main, il n'aurait aucune autre information si ce n'est que tout le monde avait l'air de redouter ce fameux Lord Stan. Qu'avait-il fait pour qu'on le respecter autant à ne pas devoir prononcer son nom.

Sirotant son breuvage, un nouveau tour d'horizon de la taverne le fit grimacer. Ça devenait vraiment une maison close accompagné d'une beuverie des plus charmante, puis son regard fut attiré par-delà les citadins éméchés par un homme tranquillement assis à le fixer, comme s'il arrivait à lire en Erwin comme dans un livre ouvert. Le jeune homme ne sut s'il fallait prendre peur ou si c'était une invitation à le rejoindre.
Lysias
Lysias
28
21/12/2020

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Métier: Troubadour
Couleur: ff3333
TROUBADOUR
L'art de la vengeance  EmptyJeu 20 Mai - 14:28
Le tavernier retourna à ses occupations, sans plus d’indications pour le pauvre homme qui resta seul et désemparé, cherchant des yeux une bonne âme pour lui venir en aide. C’est ainsi que son regard se posa sur Lysias. Ils se dévisagèrent un instant en chiens de faïence, puis le poète rangea son faux carnet de notes et fit signe au curieux de venir s’asseoir à ses côtés. Il ne pourrait pas cacher le fait qu’ils conversent de toute façon, il n’y avait donc aucun intérêt à paraitre encore plus suspect par un abus de discrétion.

Lysias attendit patiemment que l’inconnu réponde à son invitation. À première vue, l’homme ne paraissait pas spécialement dangereux ou habitué aux machinations, il ne courait donc pas un grand risque en se mêlant à son histoire. Peut-être qu’il ne risquait même pas d’y trouver un quelconque intérêt d’ailleurs. Lysias espéra que tout ceci ne constituait pas une banale affaire d’enfant illégitime ou autre scandale de bas-étage. Il n’y avait de toute façon qu’une seule manière de le découvrir.

- Par simple charité, permets-moi de t’instruire,
Sur le discret Lord Stan que tu sembles quérir.

Lysias était lancé. Il ne pouvait que souhaiter qu’il ne perdait pas son temps.

***

L'art de la vengeance  Lysias_signature-01_V1
Erwin
Erwin
25
30/04/2021

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Métier: Fermier et Berger
Couleur:
PAYSAN
L'art de la vengeance  EmptyDim 23 Mai - 7:06

L'art de la vengeance


Feat Lysias



Le jeune berger n'avait eu d'autres informations que ce que le gérant avait bien voulu lui dire. Alors un peu penaud, il hésita que quelques instants à rejoindre l'homme qui le fixait depuis le début de son entrée. Qu'est-ce qu'il risquait ? Il n'avait pas l'air dangereux ou du moins pas plus que lui-même.

Récupérant sa bière d'une main, Erwin rejoint l'homme à lunette. Peut-être savait-il quelque chose, de plus qu'on voulait lui raconter à propos de ce Lord Stan? Plus vite, on voudrait bien lui fournir des informations, plus vite son but serait atteint.

Le paysan s'assit à ses côtés et alors qu'il allait ouvrir la bouche, son vis-à-vis se mit à parler d'une façon tres étrange. Comme s'il contait une sérénade, avec des rimes et des vers. Mais le plus important n'était-ce pas ce qu'il pourrait lui apprendre ? La forme importait peu ! Et justement, par ses tirades, il avait éveillé la curiosité du jeune homme.

- Tu connais Lord Stan? Tu pourrais m'en dire plus sur ses habitudes ?

Très intéressé, Erwin se tourna vers le troubadour, à la quête de déchiffrer ses moindres mimiques. Il n'avait absolument pas l'air d'un meurtrier ou quoi que ce soit qui s'y rapprochait.

- Je te payerai bien évidemment. J'ai de l'argent.

Effectivement, son informateur n'était pas là, donc tant pis pour lui ! L'argent irait ailleurs et il avait trouvé beaucoup mieux apparemment.

- Que sais-tu sur cet homme ? Apparemment, il serait proche des dix, à ce que j'ai cru comprendre. Tu peux le confirme?

Contenu sponsorisé
L'art de la vengeance  Empty