[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  B9rmV6G
Le Deal du moment :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & ...
Voir le deal
14.99 €

[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptySam 4 Avr - 7:34
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


Soupir de lassitude. Qu’avait-elle donc fait de mauvais dans sa vie que pour devoir être confrontée à de telles jérémiades ? Vraiment. Elle ne comprenait pas… Être sur le territoire Tharrosien ne l’enchantait vraiment pas. Fouler à nouveau ces terres, n’était nullement un plaisir. Paranoïa. La marchande à la double identité, n’avait, une fois de plus, pas choisi d’être présente en ces lieux.

Elle devait bien le constater, de plus en plus, elle se trouvait dans des endroits par la force des choses. Fort heureusement, cette fois, il ne s’agissait ni d’un ordre, ni d’une autoritaire suggestion. La jeune femme avait fait route vers ce village de pêcheur pour affaires. On lui avait longuement bassiné les oreilles, de la qualité des perles vendues par les pêcheurs de la bourgade.

Le lac Nero avait une intéressante renommée. Contrairement au reste du pays, les habitants de ce patelin, étaient relativement ouverts aux étrangers. Certainement friands des rentrées commerciales que ce genre d’échanges pouvaient leur apporter. Il y avait également, beaucoup de drôles d’histoires qui circulaient, relatant l’existence d’une mystique forme de vie qui habiterait le Lac.

Doléances. Excuses. Pleurnicheries. Elle n’en pouvait plus de subir ces plaintes. Vols de matériel. Radotages. Accusations à tort et à travers. Les sourcils froncés, elle toisait, l’homme barbu qui l’agaçait depuis une bonne dizaine de minutes, avec un regard qui se faisait de plus en plus mauvais.

Si dans un premier temps, elle avait cru rêver, lorsque ce homme, bien plus costaud qu’elle, lui avait demandé de prêter main fortes aux villageois, dans la résolution de cette affaire de banditisme, au plus les minutes passaient, au plus, les paroles insensées s’enchaînaient. Désormais, elle désirait faire avaler à cet être grisonnant, ses appâts et filets, pour l’empêcher de prononcer qu’une parole de plus.

Elle n’était armée que d’une dague décorative. Marchande, elle n’était nullement spécialisée dans ce genre d’affaires, d’autant plus, qu’elle ne voulait être mêlée à ce genre d’histoires.

« J’veux bien vous les fournir moi vos perles, M’dame. Comment je fais si ces foutus voyous m’volent mes précieux outils ? Je suis pêcheur mais ma patience, elle a ses limites. Des jours que ça dure ce manège. Vous pensez qu’ils en ont quelque chose à foutre nos protecteurs ? Collecter nos sous, voilà tout ce qu’ils veulent… »



Grognant quelques insultes dans sa barbe, il poursuivit, ne reculant malgré l’air agacé et menaçant de la jeune femme rousse. Insultant au passage, les gardes, les dirigeants, n’osant toutefois aller, jusqu’à injurier son souverain.

« J’vous d’mande pas la lune. Nos jeunes sont incapables de résoudre c’t’affaire. Vous m’avez l’air d’une coriace. Une vraie guerrière ! Réglez-moi c’soucis, et j’vous donne une pochette entière de mes plus belles perles ! »



Se moquait-il ? Elle, une guerrière ?

« Viel homme. Je ne pensais avoir à me répéter. Je ne suis vraiment pas, la personne la plus appropriée pour ce genre de situation. Tournez-vous plutôt vers… »



Interruption. Il ne la laissait poursuivre, s’entêtant dans son idée.

« Que neni ! C’est vous qui s'rez la plus adaptée ! Qu'le poisson chat me dévore si j' me trompe... Mon flair m' dit, que votre frimousse les mettra en déroute ! Vous f'rez meilleur affaire que les mercenaires qui s'traînent ici ! »



Large sourire. Froide. Athanasia ne cachait plus son hostilité. Elle devait rester calme, mais ses yeux fusillaient ce vieux borné.

Étrangler un vieillard en place publique n’était pas une bonne idée. Peut-être devrait-elle le faire trébucher, par accident sur les escaliers et récupérer la pochette de perles qu’il lui avait promis ? Ou bien le noyer dans le lac et le nourrir à ce fameux poisson-chat, auquel il avait fait allusion, un peu plus tôt ?

 « Cela suffit. Si tu n’as de perles à me vendre, je ferais affaire avec quelqu’un d’autre. Si tu m’as prise pour une mercenaire ou une guerrière altruiste, tu t’es trompé. »



Son ton était neutre, toutefois, elle ne prenait la peine de cacher son antipathie. Les gens de la place du marché commençaient à la fatiguer, elle n’appréciait plus ce genre d’endroit rempli de monde.

« Si vous n’êtes capables de régler ce genre de soucis seuls, vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous-même !



« halloween »
Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMer 27 Mai - 17:13

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire avait décidé d'aller voir du côté du lac si le travail lui serait clément car elle n'avait pour le moment pas trouvé chaussure à son pied et sa bourse se vidant peu à peu, il ne lui faudrait pas longtemps avant d'arrêter de faire la difficile. Voilà là un des plus gros inconvénient de la vie de mercenaire mais elle avait après tout accepté de vivre avec, un choix qu'elle assumait pleinement.

Jamais elle ne se lasser de fouler la terre du petit village qui bordait le lac, l'air y semblait plus frais et l'atmosphère bien plus reposante que dans d'autres endroit, à Tharros même, ou ailleurs. Elle fit directement route vers l'auberge, là où les habitants affichaient les travaux et les primes. Sur le chemin cependant une scène attira son attention, curieuse, ses pas dévièrent jusqu'à la porter assez près pour qu'elle puisse entendre ce qui se disait. Patiemment elle écouta, jusqu'à ce que la rousse ne fasse mine de tourner les talons, elle avait l'air d'avoir de quoi la payer quand bien même le villageois semblait retissent de son côté, une aubaine pour quelqu'un comme Alma.

S'approchant sa main droite se posait sans gêne sur l'épaule de la rousse tandis que la gauche saluait le pêcheur, un grand sourire aux lèvres.

"Navré d'ainsi m'imposer mais j'ai cru comprendre que vous aviez besoin de bras et de perles si je ne m'abuse."


Elle retira sa main de l'épaule de celle qui semblait être salement agacée au point que ses yeux lançaient presque des éclairs.

"On me connaît sur ces terres comme la fille aux cheveux cendrés, je suis sûre que ça vous parle, niveau efficacité, on est dans du recommandé ! Par contre, je ne travaille pas gratuitement, mais je suis certaine qui se vous vous mettez d'accord tous les deux vous aurez bien moins à débourser, oh et je ne demande jamais de paiement en avance, pas de risque que je file avec votre bourse !"

Un sourire mutin sur son visage fier, elle posa ses poings sur ses hanches.

"Alors vous en dîtes quoi ? J'vais les dérouiller vos bandits ?"



@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyVen 5 Juin - 16:15
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


"Navré d'ainsi m'imposer mais j'ai cru comprendre que vous aviez besoin de bras et de perles si je ne m'abuse."


Il y avait bien des choses que la jeune femme ne supportait pas sur cette terre. À vrai dire, la liste était tellement longue qu’elle ne tenait pas sur un parchemin entier. Le contact physique, lorsqu’il n’était pas consenti, faisait partie de la tête du peloton. Son corps entier se tendit et un frisson de dégoût parcourut son échine.  

Instinctivement, elle avait tourné la tête vers la source de cette accolade. Athanasia fusillait cette malotrue du regard. Ces orageuses iris brillaient de colère. Une femme. Cheveux argentés, tirant vers la couleur de la cendre. Yeux verts. Cicatrice sur le visage. Épée dans le dos. Tenant compte de ces éléments, ainsi que de sa tenue, Athanasia conclut qu'elle n’était certainement pas la fleuriste ni la boulangère du coin.

"On me connaît sur ces terres comme la fille aux cheveux cendrés, je suis sûre que ça vous parle, niveau efficacité, on est dans du recommandé ! Par contre, je ne travaille pas gratuitement, mais je suis certaine qui se vous vous mettez d'accord tous les deux vous aurez bien moins à débourser, oh et je ne demande jamais de paiement en avance, pas de risque que je file avec votre bourse !"


Heureusement, cette main fut bien vite baissée, et l’inconnue continua à déblatérer des paroles dont la rouquine n’avait que faire. Faisant un pas sur le côté, elle instaurait une certaine distance entre elles, reprenant une froide expression sans lâcher l'inconnu du regard.

"Alors vous en dîtes quoi ? J'vais les dérouiller vos bandits ?"


Ayant retrouvé son calme, haussant un sourcil, elle soupirait. La Dexienne observait, flegmatique, cette supposée mercenaire qui se tenait au milieu de la place du marché, fière comme un coq.

Glissant son regard sur le vieillard, une lueur de dédain envahit ses iris. Le pauvre bougre était à deux doigts d’exploser de joie, ou bien de fondre en larmes. Vu la grimace qu'il faisait, elle n'arrivait à se décider sur quelle hypothèse était la plus probable. Les bras toujours croisés, elle pesait le pour et le contre de cet arrangement. Son ton reflétait sa neutre expression.

« J’en pense que vous devriez songer à repenser vos stratégies de promotion et publicité, demoiselle « Cheveux Cendrés ». Votre titre m’est tout à fait inconnu. »


Ses yeux étaient à nouveaux posés sur la jeune femme. Elle était tentée de refuser et d’envoyer balader ces deux plébéiens. Toutefois, elle avait fait le déplacement jusqu’en Tharros. Repartir bredouille était inenvisageable. Ancrant ses iris dans celles d’Alma, elle entamait réellement la conversation.

« Soit. Supposons que j’accepte votre proposition, 30 pièces d’or pour chasser les bandits devrait être suffisant, n’est-ce pas ? Je vous attendrais à l’Auberge. »


Un cri horrifié attirait son regard. Le vieil homme s’agitait, faisant un pas vers elles, suppliant.

« MADAME ! Vous pouvez pas laissez la d’moiselle y aller toute seule ! Faut au moins z’y être à deux ! Z’imaginez si elle se fait mal la dame aux cheveux blancs ?! À deux… Oui ! À  deux c’est toujours mieux et plus facile !?  »


Il rit nerveusement, laissant Athanasia surprise, perplexe vis-à-vis de cette réaction démesurée et illogique. Était-il stupide ou cachait-il quelque chose ? Son insistance était suspecte. Elle ne pouvait nier qu’elle était curieuse de voir de plus près ces voleurs, toutefois, si elle devait payer quelqu'un pour faire le boulot alors elle préférait rester à l’abri et au chaud. Inquisitrice, elle voulait la vérité.

« Vieillard, je ne te le demanderais qu’une fois. Qu’est-ce que tu ne nous dis pas sur cette affaire ? Ne mens pas, sinon cette demoiselle aux cheveux blancs sera chargée de te couper la langue. Tes idioties me donnent mal au crâne. »


Le vieux semblait ne pas être à l’aise, il se tortillait se grattant le menton, le regard fuyant. L’informatrice le toisait, menaçante. Elle voulait des explications et vite.

« C’t à dire que… Et bien, pour tout vous dir’. Roh Huguette va m’arracher m’ deux zieux. Et bien. Vous v’yez quand ch’uis allé ranger mes outils la dernière fois, bah j’avais un peu picolé ! C’pas ma faute ! C’t Emile qu’a ramené du bon vieux rouge d’Andreios ! Faut dire qu’y savent boire les nobles ha ben ça… ! »


« Abrège. »


« Oui. Milles excuz. Bah j’ai fait tomber le collier d’ma femme que je venais de regagner aux cartes. Et, ces bandits l’ont volé aussi ! Bande de cafards d’eau douce ! Huguette va m’trancher en morceaux si elle l’apprend. Pitié ! Deux pairs d’yeux valent mieux qu’une alors… Si vous me ramenez aussi le collier d’Huguette, j’vous donne plus de perles que ce que j’vous avais promis et vous aurez presque rien à m’payer…! »


Athanasia ricanait, froidement. C’était donc ça son excuse. Pitoyable. Toutefois, elle ne pouvait refuser cette alléchante proposition. Douceâtre, elle s’adressait au pêcheur :

« Mon cher Monsieur, mon silence sera votre seul payement. Après tout, serait fort regrettable qu'Huguette entende parler de cette histoire.»  


Petit rictus mauvais aux bords des lèvres, Athanasia se tournait vers Alma, d’un ton bien plus détaché, elle l’interrogeait.

«Je serais celle à vous embaucher. Quarante pièces d’or me semble plus que suffisantes pour aller chercher ces outils et assurer s’il le faut, ma protection. Je m’occupe du collier.  A-t-on un accord ? »



« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyVen 5 Juin - 19:24

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

A défaut d'intimider la mercenaire la réaction de la rousse la fit sourire. En général lancer ce genre de regard à un mercenaire n'était pas la meilleure des idées, ils suffisaient qu'il ai la simple envie de vous détrousser pour qu'il s'exécute sans gêne. Ah la femme aux cheveux blancs se bénissaient elle même d'être une personne si bienveillante envers son prochain. Les paroles qui suivirent transformèrent son sourire en rire. Penser à refaire sa promotion. Elle haussa exagérément les épaules.

"J'voudrais bien ma belle, mais c'est pas tellement mon métier... Quant à mon titre si vous ne le connaissez pas encore, ça viendra bien assez tôt. Surtout si vous comptez rester un moment dans ce joyeux royaume plein de snobinards et de... gros cons."

La mercenaire fit mine de réfléchir à la proposition de la rousse quand bien même pour elle s'était déjà tout bénef. A ce qu'elel avait entendu de la conversation il n'y avait pas anguille sous roche. Il lui suffisait simplement de dessouder une petite troupe de brigands et de revenir tranquillement non ? Rien qu'elle n'avait déjà eu l'occasion de faire.

"Pour trente pièces je marche m'dame la rouquine."

Elle tourna la tête vers le vieux qui s'était mis à s'agiter dans tous les sens et à presque hurler et la jeune femme rousse de lui arracher la raison de cette excitation soudaine. Et celle ci fit froncer les sourcils à la mercenaire qui s'avança d'un pas prête à rosser verbalement le vieillard mais le refus de la jeune femme de le payer pour sa marchandise lui sembla punition juste, elle n'en fit donc rien et observa celle qui venait de pivoter vers elle lui annonçant de nouvelles conditions. La mercenaire se frotta le dessus de la tête avant de hausser les épaules.

"Vous m'êtes bien sympathique, alors on va dire que les trente convenues au départ seront suffisantes. Par contre si je dois assurer votre protection alors que je suis en sous nombre, je vous demanderez de pas trop vous éloigner de moi. Et surtout si je vous demande de vous cacher ou de vous barrer, faites le. Et puis si on doit faire un petit bout de chemin toute les deux, appelez moi Alma ce sera plus simple."


@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 7 Juin - 19:16
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


"J'voudrais bien ma belle, mais c'est pas tellement mon métier... Quant à mon titre si vous ne le connaissez pas encore, ça viendra bien assez tôt. Surtout si vous comptez rester un moment dans ce joyeux royaume plein de snobinards et de... gros cons.""


Une chose était certaine, la mercenaire semblait être une personne fort...joyeuse. Peut-être même un peu trop pour la froide et hautaine informatrice. Lorsqu’elle évoquait son éventuel séjour prolongé dans ces contrées qu’elles détestaient du plus profond de son être, elle contint un rire glacial.

La suite des déclarations de la mercenaire lui fit esquisser un léger rictus sarcastique. Tharros, Dexia, Sofia, ou même Proodos, les puissants étaient les mêmes peu importe le pays ou le continent. Ils se délectaient de leur pouvoir, tandis que la plèbe survivait. Elle était heureuse de se trouver en haut de la chaîne alimentaire.

Après un temps de réflexion, la mercenaire avait accepté sa première proposition nullement inquiète quant à la mission qu’elles devraient mener.

"Vous m'êtes bien sympathique, alors on va dire que les trente convenues au départ seront suffisantes. Par contre si je dois assurer votre protection alors que je suis en sous nombre, je vous demanderez de pas trop vous éloigner de moi. Et surtout si je vous demande de vous cacher ou de vous barrer, faites le. Et puis si on doit faire un petit bout de chemin toute les deux, appelez moi Alma ce sera plus simple."



Sourcil arqué, Athanasia posait un regard presque interrogateur sur la jeune femme, l’observant de haut en bas. Sympathique ? Elle ? C’était définitif. Cette étranger personne était amusante. Non seulement elle semblait avoir une bien mauvaise appréciation de sa personne, mais en plus, elle refusait l’augmentation proposée. La rousse ne comptait pas s’en plaindre, après tout, elle était doublement gagnante dans toute cette histoire. Elle n’aurait pas à lever le petit doigt pour avoir ses perles, et en plus, elle payait un bras armé à tarif réduit. Tout irait pour le mieux. C’était évident.

« Va pour les trente pièces. Je n’ai aucune envie de jouer les héroïnes, vous pouvez compter sur moi là-dessus, Alma. Je suis Ana. »


Il ne restait plus qu’à déterminer leur destination. Une dernière fois, elle reportait son attention sur le brave homme.

« Et bien, mon brave monsieur, où devrions nous commencer nos recherches ? »


Le vieillard se frottait le menton, réfléchissant à la question durant de longues secondes. De très longues secondes.

« C’est voyous volent nos outils dans les p’tites bicoques près du lac. P’tête que vous pourriez commencer par-là. Sinon, y’a des rumeurs qui disent qui seraient pas trop trop loin du village. Ch’uis certain ces fils de morue se planquent pas loin et s’rient d’nous ! Z’oublirez pas ma Huguette hein mesd’ame ? »


Hochant simplement la tête, la jeune femme se tournait vers l’écriteau qui indiquait la direction du lac. La place du marché commençait à se faire de moins en moins peuplée, toutefois, elle ne tarda à remettre sa capuche par-dessus ses cheveux roux, bien trop tape à l’œil. Adressant ensuite un coup d’œil à la mercenaire, elle haussait les épaules.

« C'est le moment de se mettre en route, je suppose»


Le lac était visible depuis leur situation, toutefois, il leur faudrait suivre un petit chemin bordé de maisonnettes avant d’arriver aux bords de l’étendue d’eau. Lorsqu’elle furent un peu plus avancées sur le chemin qui les menaient aux fameuses cabanes à outils, et surtout, loin de toutes oreilles indiscrètes, la Renarde s’adressait d’une voix quelque peu amusée à Alma. Elle était curieuse d’en savoir plus sur cette mercenaire fort divertissante.

«Alors comme ça le Royaume compte beaucoup de snobinards et de gros cons ? Dois-je en conclure que vous ne faites pas partie de ces catégories de la population ? »


Elle ricanait avant de rajouter :

« J’espère que vous ne clamez pas ce genre de propos dans des lieux plus...risqués. »


Elle savait mieux que personne à quoi ce genre de propos engagés pouvaient menés, sans se préoccuper du destin de la mercenaire, elle était curieuse de savoir si la femme parlait souvent de la sorte sans se préoccuper de ceux qui l'entouraient. Quelle imprudence.

« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 7 Juin - 20:14

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire hocha la tête à plusieurs reprises  tout en écoutant son vis-à-vis se présenter et accepter le marché. Ana, ce n'était ni compliqué à retenir ni à crier en cas de danger et la mercenaire en était ravie, combien de fois s'était elle retrouvé à escorter des noblions et des parvenus qui désiraient n'être appelés que par leur titre suivit de leur nom entier. Ah, parfois ceux-là elle les aurait bien abandonnés au milieu de la route, à poil. Elle afficha un sourire en coin ravie de l'annonce de la rousse.

"Tant mieux parce que les héros sont pas souvent les plus doués pour survivre dehors. Enfin, ce genre de héros que je vous demande d'éviter d'être."

Elle écouta ensuite le vieux leur annoncer où elles pourraient trouver les brigands voleurs d'outils que la mercenaire trouvait bien stupide de voler les outils plutôt que d'attendre que les perles sortent de la ville par caravane et de tendre des embuscades. Enfin, elle n'est pas là pour vous apprendre à devenir un bon bandit, mais plutôt à les empêcher de nuire. Alors elle se tira de ses pensées pour suivre sa camarade du jour en haussant elle même les épaules.

"Hé, faut croire !"

Elle observa un moment sa camarade, une demoiselle pas comme elle. Elle, elle avait l'air d'une dame et une bien jolie dame, tant et si bien que la mercenaire se serait presque découvert un intérêt pour ce genre de flânerie. Heureusement pour elle, l'appel de la baston et de la route était encore et toujours le plus fort et elle se réjouissait d'avance de savoir comment elle allait mettre un terme aux agissement de ces bandits.

Elle secoua la tête en riant alors que la rousse commençait à la questionner.

"Du tout ! Mon père est officier dans l'armée de Tharros et ma p'tite maman est une mage de Sofia, pas des moindres apparemment mais elle n'en a jamais trop parlé ! Et moi du coup, je suis une humble mercenaire au service du peuple à condition d'avoir de quoi payer ! Ou d'être assez désespéré pour me faire pitié."

Elle haussa ensuite de nouveau les épaules en tournant la tête avec sa camarade.

"Tant qu'on me cherche pas de poux j'ai pas de raison de crier que quelqu'un est con sous tous les toits. Mais si ça vous gêne je peux insulter quelqu'un d'autre, c'est sans supplément !"

Elle affichait un large sourire alors qu'elles faisaient toutes deux route vers le lac.

"Et vous ma belle, c'est quoi votre histoire ?"
@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 21 Juin - 7:28
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma



Les héros n’étaient pas connus pour avoir une longue durée de vie. Fort heureusement, Athanasia ne s’identifiait pas aux valeurs des preux chevaliers qui se jetaient dans la gueule du loup pour sauver la veuve et l’orphelin. Elle était loin, très loin d’être une héroïne. Sa propre peau lui était bien trop chère et précieuse. Après tant d’efforts pour se maintenir en vie, il était hors de question de tout envoyer en l’air pour une poussée irrationnelle de courage…

Athanasia sentait le regard de la mercenaire sur elle. Imperturbable, la jeune femme continuait de marcher, poursuivant sa route sans relever ces œillades inquisitrices. Son instinct ne lui indiquait pas une nécessité imminente de se méfier de cette mercenaire qu’elle avait engagé.

"Du tout ! Mon père est officier dans l'armée de Tharros et ma p'tite maman est une mage de Sofia, pas des moindres apparemment mais elle n'en a jamais trop parlé ! Et moi du coup, je suis une humble mercenaire au service du peuple à condition d'avoir de quoi payer ! Ou d'être assez désespéré pour me faire pitié."

« Quel intéressant environnement familial... »

Tharros et son obsession pour la force militaire... Rares étaient les foyers qui n’avaient pas au moins un membre de la famille engagé dans l’armée. Destinée classique des jeunes gens de son pays de naissance. Ceux qui ne s'intégrait pas à l'armée finissait sur les routes ou dans les champs, ou parfois, pire... Athanasia esquissait un léger sourire lorsque la jeune femme aux cheveux cendrés mentionnait la pitié. Son sens aiguisé semblait ne pas l’avoir induite en erreur, elle avait affaire à une personne avec un bon cœur. Quelle aubaine pour la rousse.  

"Tant qu'on me cherche pas de poux j'ai pas de raison de crier que quelqu'un est con sous tous les toits. Mais si ça vous gêne je peux insulter quelqu'un d'autre, c'est sans supplément !"

Ses iris furent envahies d’une lueur intriguée, toujours armée d’un sourire en coin, elle haussait un sourcil. Cette jeune demoiselle était vraiment dévouée. Pour quelques pièces d’or elle était prête même à prendre part dans une dispute. À un certain niveau, elles étaient semblables, prêtes à beaucoup à condition d’être payées. Froid amusement dans la voix, elle répondit à sa partenaire d’aventure :

« Je vous remercie de la proposition, toutefois, quel plaisir y aurait-il à engager une joute verbale si on s’abstient d’insulter soi-même mon adversaire ? »

"Et vous ma belle, c'est quoi votre histoire ?"

Se fut au tour d’Athanasia d’hausser les épaules, répondant avec un ton sincère :

« Plus de famille qui vive. Je suis une simple marchande d’Emporos. Je vends des bijous et ces perles sont très en demande parmi ma clientèle. Je ne pouvais repartir les mains vides après avoir fait tout ce trajet. »

Elle adressait un regard en coin à la mercenaire, avant de l’interroger :

« Avez-vous déjà eu l’occasion de visiter Emporos ? Dans votre profession, on voyage beaucoup il me semble... »

Les voilà qui arrivaient au bout du chemin qui menait au lac. L’étendue d’eau n’était plus qu’à quelques mètres. Il y avait là quelque barques, amarrées aux pontons toutefois, aucune âmes vivantes à l'horizon. Athanasia soupirait, balayait la berge du regard, se tournant vers les trois constructions de bois.

« Et bien commençons à inspecter tout ça… »

Elle s’avançait vers la première petite bâtisse. La stabilité de la bicoque était très approximative. Athanasia se demandait comme est-ce que ce monticule de bois arrangé sans grande logique tenait encore debout. Elle en fit le tour, sans trouver de traces d’outils, ni de passage suspect, s’arrêtant devant la porte fermée. Posant sa main sur la poignée, elle ne sentit pas de résistance. Elle n’était pas verrouillée. Rien de bien étonnant qu’on leur volait leurs outils… Se tournant vers la mercenaire qui l'accompagnait, elle conclut :

« Peut-être trouvera-t-on quelque chose à l’intérieur ? »

« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptySam 27 Juin - 10:10

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire échappa un ricanement lorsque la rousse échappa la remarque sur la particularité de son environnement familial, elle ne pouvait absolument pas lui donner tort, car en effet Alma n'avait pas pu voir ses parents en même temps très souvent étant chacun trop occupés par leurs activités respectives et étant tous deux aussi indépendant qu'épris l'un de l'autre, cela les avait conduit à ce mode de vie plutôt spécial auquel il s'étaient accommodés sans mal.

"C'était plutôt spécial ouais. Mais au moins, j'avais mes parents ! Toujours en train de se chamailler comme des enfants quand ils se croisent, mais ils sont là."

Elle hocha ensuite la tête un sourire franc toujours plaqué sur le visage. Cette rouquine la faisait rire. Mais elle avait raison, à quoi bon se payer quelqu'un pour dénigrer quelqu'un d'autre quand on peut prendre un malin plaisir à le faire sois-même. Et puis même sans raisons, lâcher quelques insultes par moment, c'est pas mal non plus.

"Pas grand intérêt en effet, si ce n'est de regarder en se bidonnant."

Elle écouta la marchande ensuite lui faire un résumé bref & clair de son histoire. C'est jamais évident de perdre des proches mais cette petite dame là avait l'air de s'être pas mal reconstruite. Enfin elle n'était personne pour juger et ne savait que trop bien que les apparences peuvent se révéler trompeuses. Aussi elle s'abstint d'assumer quoi que ce soit.

"C'est vrai que ce serait con de repartir sans rien. Emporos, je connais pas mal oui, la ville des lumières sûrement une des plus belles villes où j'ai eu l'occasion de poser mes bottes."

Elle s'avança également vers la structure en bois et tapota les murs, l'air sceptique. Ce truc tiendrait pas un mois de plus dans son était actuel et les pêcheurs étaient relativement chanceux que les brigands aient simplement pris les outils et pas les murs avec. Elle rejoignit la rousse devant la porte et hocha la tête en passant le pas de la porte en premier.

"Hm, j'espère qu'on va pas se prendre le toit sur le coin de la tronche surtout."

@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Ilios
Ilios
491
18/01/2020
DÉESSE
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptySam 4 Juil - 8:40

Mission

Foutus Brigands !


Alors que vous ouvrez la porte, accédant à l’intérieur de la cabane, une violente rafale de vent vient secouer la bicoque, faisant ainsi trembler les fragiles murs de bois. Si ces derniers semblent tenir le coup, une série d’objets s’effondre malencontreusement au sol… Ilios doit beaucoup vous apprécier car, par chance, ils tombent juste devant vous, sans vous blesser !

Il n’y a aucune trace des outils disparus et, à première vue, pas d’indices pouvant vous mener aux malfrats, juste des débris de bois et feuilles éparpillés ci et là sur le sol de terre. Rien de bien exceptionnel à première vue. Pourtant, malins aventuriers que vous êtes, une essence de bois particulière semble se distinguer des autres et attire votre attention…

[Intervention du MDJ à chaque tour]
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMar 7 Juil - 6:07
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma



Les récits familiaux de la mercenaire auraient pu toucher l’orpheline. Après tout, qui ne rêverait pas d’avoir une famille aimante, d’être entouré d’êtres chers qui s’aiment et se soutiennent mutuellement ? Il fut un temps où, naïve enfant, elle espérait recevoir de l’amour sincère de ses parents, de l’attention sans que celle-ci ne soit motivée par des arrivées pensées intéressées.

Ces doux rêves étaient partis en fumée, et c’était bien mieux ainsi. Pas de relations compliquées. Pas de points faibles. Elle était seule en ce vaste monde et cela lui convenait. Un rictus amusé aux lèvres, elle écoutait la jeune femme vanter la beauté d’Emporos la Radieuse. Il était vrai que les rues illuminées de Pierres Lumières étaient assez agréables à observer, encore plus depuis l’ombre.

La rousse laissait la mercenaire passer devant sans rechigner, lui emboîtant le pas.

"Hm, j'espère qu'on va pas se prendre le toit sur le coin de la tronche surtout."

Comme si le ciel avait entendu ces mots, une bourrasque violente fit trembler les murs alors que la rouquine passait le pas de la porte. Elle crut que les murs allaient s’envoler, arrachés par la force du courant d’air, toutefois, contre toutes attentes la bicoque tint bon.

Elle n’eut le temps de prononcer un mot qu’un pot en terre glaise tombait de l’une des planches accrochées au mur de droite et s’écrasait à ses pieds dans un fracas. La rouquine poussa un juron et fit un pas en arrière. Elle avait eu de la chance, un pas de plus et cette jarre atterrissait sur sa tête.

« Bordel de vent. »

Plus de peur que de mal, elle se reconcentrait bien vite sur l’intérieur miteux de la cabane. Pas d’outils, à première vue, pas d’indice. Il n’y avait au sol que quelques branchages. Étrange.
Athanasia adressait un bref regard à Alma, analysant son état et s’assurant que la mercenaire était toujours en état d’accomplir la tâche pour laquelle elle serait payée. Ses iris se posèrent ensuite, avant beaucoup d’attention sur les différents petits tas de végétaux étalés sur le sol.

Pourquoi y’avait-il autant de branchages dans cette cabane de pêcheur ? Son flair lui indiquait que c’était suspect. Elle s’adressait à Alma, d’un ton assez sérieux.

« Vous vous y connaissez en botanique ? »

« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMer 8 Juil - 16:01

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire passa la porte et fit rapidement le tour de la pièce du regard. Quelques vieux outils cassés et inutilisable lui apparurent juste avant qu'une violente bourrasque ne décide de secouer la cabane et pas qu'un peu puisque celle-ci manqua clairement de décoller en emportant tout avec elle. Heureusement tout ne fit que trembler et quelques objets sur des étagères se fracassèrent au sol. Alma resté immobile au milieu de ce petit tumulte souffla sur une mèche de cheveux qui était venue se glisser devant ses yeux l'air légèrement contrariée par ce qui venait de se passer. Espérant que cela n'avait pas compromis de précieux indices. Elle s'approcha des étagères et de ce qui avait bien pu valdinguer.

"Je devrais apprendre à la fermer dans des moments comme ça moi..." Maugréât elle.

Elle rejoignit la rousse qui s'était penché sur les branchages au sol et qui lui demandait si elle s'y connaissait en botanique. La mercenaire se pencha pour ramasser l'un des bout de bois et l'inspecter. Elle ne voyait pas vraiment pourquoi des voleurs d'outils se baladeraient avec des bouts de bois mais soit, cette éventualité n'était point à exclure.

"Pas franchement. Mais je connais les arbres du coin. Et pour ceux là on les trouve plus au sud. Ils couvrent une bonne partie de la route. Mais aussi de l'autre côté du lac."

Elle reposa sa branche au sol et releva les autres bouts de bois histoire de voir si elle pouvait en déduire autre chose ou relever une quelconque trace mais sans succès. Elle se redressa en tapotant ses mains gantées l'une contre l'autre.

"Vu comme le pêcheur en parlait ces salopards doivent stationner dans le coin puisqu'ils n'en sont pas à leur premier coup... ce qui nous laisse croire qu'ils ont une planque dans le coin et qu'ils vont pas s'envoler."

Elle dodelina vaguement de la tête en croisant les bras tâchant de décider par où elle voulait commencer. L'autre côté du lac semblait bien trop évident pour que personne n'ai daigné y prêter attention mais la zone serait plus facile à passer au peigne fin, alors que le tronçon de route c'était une autre histoire. Silencieuse elle quitta la cabane avant de se pencher sur le sol tentant de repérer quelques traces suspectes.

"J'vous cache pas que j'hésite quand à savoir où aller, le lac, ça me semble trop facile. Mais la route ça me semble assez improbable d'avoir foutu une planque là bas. Surtout que ça les a obligé à traverser le village dans l'autre sens."

@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Ilios
Ilios
491
18/01/2020
DÉESSE
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMer 26 Aoû - 8:37

Mission

Foutus Brigands !


La mercenaire démontrait que dans ce genre de situation, il était important d’user non seulement de ses muscles, mais également de sa matière grise. Lac ou route. L’évidence ou l’improbable. Les enquêtrices faisaient désormais face à un dilemme.

Tel un coup de pouce de la Grande Ilios, alors que la mercenaire poussait la porte de la cabane, un glapissement étouffé se fit entendre. Crissement du sable. Surpris par l'apparition de la femme aux cheveux cendrés, l'intrus avait pris la fuite.

Il avait lâché au sol une pierre transparente polie qui était montée dans une sorte d’anneau de bronze. Étrange outil qui semblait converger la lumière.

Accroupit au sol, contre le mur arrière de la cabane, le petit bout d’homme âgé d’une dizaine d’années à peine semblait terrifié. Mal habillé, casquette enfoncée sur les oreilles, incapable de fuir loin il se terrait, espérant naïvement de ne pas être découvert…

[Intervention du MDJ à chaque tour]
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMer 26 Aoû - 10:59
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


La femme aux cheveux roux observait la mercenaire qui s’était penchée sur les quelques débris de bois qui traînaient dans cette cabane. Athanasia la laissait étudier ces maigres indices, se contentant de garder le silence, bras croisés.

"Pas franchement. Mais je connais les arbres du coin. Et pour ceux là on les trouve plus au sud. Ils couvrent une bonne partie de la route. Mais aussi de l'autre côté du lac. Vu comme le pêcheur en parlait ces salopards doivent stationner dans le coin puisqu'ils n'en sont pas à leur premier coup... ce qui nous laisse croire qu'ils ont une planque dans le coin et qu'ils vont pas s'envoler."

Hochant simplement la tête, la rousse écoutait les explications et déductions de la femme aux cheveux cendrés. Elle partageait son avis sur la question. Les brigands ne devaient se terrer bien loin. La récurrence des vols montrait qu’ils étaient installés à proximité, s’acharnant sur ces pauvres pêcheurs.  

Bras croisés la rousse se demandait sérieusement ce que ces outils avaient de si précieux. Deux hypothèses effleuraient son esprit. Soit les brigands n’étaient que des chenapans qui s’ennuyaient profondément. Soit il s’agissait d’un moyen d’empêcher les pêcheurs de faire leur travail. Chantage masqué ? Elle soupira lourdement tandis qu'Alma sortait de la cabane. Il n’y avait plus rien à trouver dans cet espace qui empestait la moisissure, rester dans cette miteuse construction n’avait de sens.

"J'vous cache pas que j'hésite quand à savoir où aller, le lac, ça me semble trop facile. Mais la route ça me semble assez improbable d'avoir foutu une planque là bas. Surtout que ça les a obligé à traverser le village dans l'autre sens."

« Hum. Oui. Il faudrait commencer le plus simple. Le lac me semble être une bonne option »

Se fier à leurs trouvailles était la meilleure chose à faire. Elles n’avaient d’autres options de toute faç... !

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

A peine eut-elle posé un pied à l’extérieur qu'un bruit suspect se fit entendre. Sourcils froncés, elle observait Alma. Impossible qu’elle n’ait remarqué cette espèce de cri de souris apeurée. Claquement de langue. La rousse jeune femme tourna la tête vers le mur du fond de la cabane. Elle sortit de la bicoque. Déterminée à trouver l’origine de ce couinement, ses yeux se posaient sur la pierre polie au sol. Une loupe?  Elle grondait à Alma :

« Je vous laisse passer en première… »

Si elle n'avait fait la promesse de ne pas foncer tête la première vers l'inconnu, elle serait déjà partie à la poursuite de l'intrus depuis un moment. Faisant un effort pour respecter son engagement auprès de la sympathique Tharrosienne la Renarde étouffait tant bien que mal sa curiosité.
« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 20 Sep - 1:36

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire hocha la tête, le lac semblait en effet être la meilleure option. De plus la mercenaire connaissait assez bien le coin, elles en aurait fait le tour bien plus vite que d'aller chercher au niveau de la route. Cependant alors qu'elle posait la botte sur le pas de la porte, un couinement semblable à celui d'un gros ragondin se fit entendre. Cependant près du lac il n'y avait pas de ragondins. Du moins pas sur cette rive. Elle hocha la tête avant de se pencher pour examiner de plus près l'étrange instrument qui se trouvait à leurs pieds.

"On aurait dit un couinement de ragondin. Mais je n'ai jamais vu de ragondin ici. Et encore moins un ragondin avec une loupe."

Elle se redressa et glissa l'instrument à sa ceinture et entreprit de commencer à contourner le cabanon ravie que sa cliente ai respecté sa requête de ne pas foncer tête baissée en direction du danger. Même si en général quelque chose qui couine comme un ragondin, ne représente pas un grand danger, mieux valait être prudent. D'un geste de la main elle intima à la rousse de s'immobiliser avant de jeter un furtif coup d'oeil à l'angle du mur. Chuintement la dague qu'elle porte à sa ceinture sort de son étui et la mercenaire nonchalamment contourne le mur qui la sépare du "ragondin à la loupe".

"Tiens, tiens, tiens..." lâche t'elle un grand sourire sur le visage, sa dague bien visible dans la main.

Elle s'approche du bambin terrifié, caché sous sa coiffe qui échappe un nouveau couinement craintif. Bien sûr la mercenaire ne lui ferait aucun mal, mais si on dit que la vérité sort de la bouche des enfants, la mercenaire pour avoir été une sacrée menteuse à ces âges ne donnait aucun crédit à cette adage, calmement elle s'accroupit face à l'enfant. De la main elle joue avec la lame de manière à ce qu'il ne daigne pas vraiment en détacher ses yeux. De l'autre elle récupère la loupe qu'elle place devant son propre oeil.

"Bien, si tu ne veux pas finir en ratatouille... Tu vas nous dire ce que tu faisais ici avec ça."

@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Ilios
Ilios
491
18/01/2020
DÉESSE
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMar 29 Sep - 16:04

Mission

Foutus Brigands !


À l’apparition de la mercenaire, le ragondin à visage humaine s’était transformé en statut. Pauvre enfant terrorisé, il était évident que le stratagème de la jeune femme était efficace. Yeux rivés sur l’arme, il poussait un couinement furieux en voyant Alma manipuler son précieux bien. Tirant toujours son couvre-chef sur ses oreilles, il tremblotait.

Les dernières paroles de la mercenaire éveillèrent dans les yeux de l’enfant une lueur effrontée. Se détournant de la lame, il lui lançait un regard mécontent.

« Ch’uis pas un ragondin, sale moche. J’appelle Conan et j’aime pas les légumes… »

Insensée bravoure, il tendit les mains vers la loupe.

« Rends-moi ça ! C’est pas à toi ! »

Sautant sur le bras armé de la jeune femme, il essayait d’attraper sa loupe d'une main tout en se débattant comme un beau diable. Il manqua de se couper plusieurs fois sur le métal affuté. En entendant des pas, il glapit une fois de plus, perdant l’équilibre il s’étalait au sol à plat ventre.

Avant de finir par enfin parler.

« Mon papa il m’a dit de pas parler aux méchants et vous avez l’air gentilles avec vos gros nez. »

Pleurnichant, il continua :

« S’il aurait été là, il vous aurait dit que vous êtes que des mécréants et que voler nos outils c’est être des fils de femme de joies. Je sais pas ce que ça veut dire mais il a raison. À cause de vous, il est parti au lac et il est plus revenu. Rendez-moi ma loupe et mon papa !! »

Il redressa la tête, toisant les femmes tour à tour.

« Ou plutôt des filles mais ça on s'en fiche.»

Hoquetant il poursuivit sa tirade :

« Je vous dirais pas que c'est l'outil de mon papa pour voir les choses qu'on-peut-pas-voir-à- l-oeil-nu et qu'il est parti chercher les brigands dans leur cachette super secrète qui se trouve à l'est de la Route après le troisième arbre tordu...  »

[Intervention du MDJ à chaque tour]
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMar 29 Sep - 17:06
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


"On aurait dit un couinement de ragondin. Mais je n'ai jamais vu de ragondin ici. Et encore moins un ragondin avec une loupe."

Un ragondin ? Vraiment ? Athanasia levait les yeux au ciel. Elle n’était ni une experte de la faune, pas plus qu’elle ne l’était de la flore de ce maudit pays qui lui donnait l’urticaire. Elle n'avait qu'une hâte : en finir et rentrer au plus vite dans la ville des Lumières. L’objet brillant tombé au sol ressemblait à une version plébéienne de la loupe qu’elle rangeait dans l’un des tiroirs de son bureau.

Sourcil relevé, le profond mécontentement de la rousse commençait à s'installer en elle. Fatiguée de courir à travers champs et marais pour mettre la main sur de ridicules voleurs d’outillages miteux, elle se demandait si les pertes de temps et d’argent engrangées valaient vraiment les perles qu’elle recevrait à la fin de cette absurde quête.

Enième claquement irrité du muscle buccal contre son palais, elle ne bougea pas, obéissant une fois de plus aux instructions de la mercenaire. Elle se contentait d’être un simple témoin de ce simulacre de spectacle pour lequel elle devrait payer en pièces d’or.

La voix de sa protectrice provenant de derrière la bicoque fut accompagnée de quelques glapissements qui formaient un semblant de phrases logiques. Ce n’était donc pas un rongeur mais un marmot. Il ne manquait plus qu'une magique apparition du vieux de l'auberge pour atteindre le summum du déplaisir qui mettait ses nerfs à rude épreuve.

"Bien, si tu ne veux pas finir en ratatouille... Tu vas nous dire ce que tu faisais ici avec ça."

Elle comptait les secondes qui passaient. Une. Deux. Silencieusement. Trois. Quatre. Elle tentait de contenir ses émotions. Cinq. Six. Son expression faciale ne révélait le profond agacement qui l’habitait. Sept. Huit. Foutaises. Elle soupirait, faisant quelques pas afin de rejoindre le cœur même de l’enquête, elle débarquait au moment-même où l’enfant au chapeau semblait essayer misérablement d’attaquer la mercenaire.

Seuls ses yeux révélaient le profond mépris qu'elle éprouvait pour cette chose qui, d'ici quelques années, deviendrait avec beaucoup de certitude, un être dénué d'intelligence. Cri effrayé, le voilà qui perdait l'équilibre et échouait de recapturer sa bricole de ferrailles.

Ventre au sol, le gamin s’était mis à s’agiter, déblatérant des imbécilités. Quelle était grande cette envie de lui écraser le visage au sol, de sceller sa bouche en y enfonçant l’un ou l’autre galets de la plage. Peut-être devrait-elle arrêter de se brider. Elle fit un pas, levant presque le pied avant de revenir à la raison. Une marchande plus ou moins censée n’écrasait pas les gamins, aussi insultants soient-ils.

Main sur la hanche, hautaine, elle le toisait, répliquant d'une voix glaciale teintée d'une ironie qu'elle ne prenait la peine de dissimuler.

« Quel sagace enfant. »

Les larmes et le malheur du fils de villageois ne l’intéressait pas le moins du monde.

« Voilà que les …indices semblent nous orienter vers la route. »

Montrant du doigt le sac de chair et d’os sanglotant du doigt, elle plongeait ses iris dans celles de la mercenaire tout en l'interrogeant :

« Que fait-on de… ça ? »

« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMer 30 Sep - 14:20

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La femme aux cheveux gris échappa un rire franc en voyant que le ragondin commençait à se rebiffer, ils en ont du cran à cet âge là ces inconscients de gamins. D'un bras elle repoussa le gamin à plusieurs reprise tâchant de tenir sa lame le plus à l'écart possible de nouveau elle échappe un rire alors qu'il tombe à terre, elle range sa dague en levant les yeux vers sa commanditaire qui s'approche et qui n'a visiblement pas l'air ravie du tout, mais alors pas du tout. Au point que la mercenaire en vint à penser qu'une bagarre pourrait éclater entre ces deux là. Comme si au final elle était avec deux enfants. Elle manqua de s'interposer lorsque la rousse leva le pied mais cependant à son grand soulagement, elle n'en fit rien et laissa son geste en suspend. Le regard de la renarde face au sien elle hausse les épaules en souriant mimant avec ses lèvres un "je m'en occupe." avant de relever le gosse en l'empoignant par le col de son vêtement.

"Bien. Alors, déjà moi je ne suis pas méchante. Ma patronne je sais pas trop. Mais tu peux me faire confiance, je te ramènerait ton papa. Je t'emprunte juste ça pour être sûre de ne pas le rater." Déclara t'elle en désignant la loupe toujours dans sa main. "Alors rentre chez toi et nous on va botter les fesses des méchants, pigé, Conan le ragondin ?"

Sans vraiment attendre de réponse elle se tourna vers son employeur du jour la mine réjouie en hochant la tête.

"Bon, c'est comme vous dîtes direction la route, après le troisième arbre tordu."

Elle s'approcha un peu plus un large sourire éclairant son visage, elle chuchota discrètement à l'ooreille de la rousse.

"C'est qu'un gamin, faut pas vous énerver. Et puis il est très bien votre nez si c'est ça qui vous chagrine tant."

Elle éclata ensuite d'un rire franc en prenant la direction de la route. Il leur fallait donc traverser le village dans le sens inverse avant de rejoindre la dite route et de trouver le fameux troisième arbre tordu, ce qui en soit ne devrait pas être bien difficile. Et de plus elles possédaient maintenant une loupe qui les aiderait sans doute à ne rater aucun indice, aucune empreinte sur leur chemin.

@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 11 Oct - 6:42
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma



Alma avait soulevé l’intrus le remettant debout avant d’établir un dialogue avec cette chose aux apparences humaines. Athanasia ne cachait le dégoût qui luisait dans ses iris, la laissant faire, bien contente de n’avoir à poser les mains sur ce gamin dont elle ne connaissait la provenance ni les habitudes journalières. Elle avait une bonne idée de comment vivait la populace de la majorité des villages et villes de ce continent et, préférait ne partager de contact avec eux, pas avant qu’ils aient pris un ou deux bains aromatisés aux huiles.

Soupirant silencieusement, elle reprit une expression flegmatique, haussant le sourcil à la remarque de la femme aux cheveux gris. Refoulant un sourire, elle devait admettre que la mercenaire avait raison. Il avait beaucoup de chance d’être tombé sur Alma. Elle ne serait allée jusqu’à ôter la vie à ce ragondin. C’était là une tâche bien trop salissante et contraignante, toutefois les pleurnicheries et sanglots des petits êtres n’étaient sa tasse de thé.

Voilà donc qu’au terme de cette rencontre elles écopaient d’une double mission. Il leur fallait partir au secours d’un paternel perdu en plus de ramener des outils de plébéiens. Quelle merveilleuse journée pour la Renarde. Levant les yeux au ciel, elle adressait un sourire suffisant à la femme aux cheveux argentés, lui répondant du tac-au-tac à sa boutade.

« Oh, Alma. Ne vous inquiétez donc pas pour moi. Je n’ai que faire de l’avis d’un…garnement concernant mon apparence. J’ai pleine confiance en moi à ce niveau-là… »


Jetant un dernier regard au gamin qui avait pris ses jambes à son cou, elle emboîtait le pas à la mercenaire. Marchant un peu en retrait, elle adressa à un regard au ciel qui s’était couvert. Les heures s’étaient écoulées depuis leur rencontre à l’Auberge. Alors que les comparses d’un jour parcouraient en sens inverse la route qu’elles avaient emprunté un peu plus tôt, la rouquine se demanda si l’après-midi serait ponctuée par des averses.

Son regard se posait sur l’épée que la mercenaire portait à la taille ainsi que la loupe qu’elle n’avait lâchée.

«Et moi qui pensait que vous autres, Tharrosiens, ne connaissiez rien hormis vos épées et autres armes. Vous êtes donc conscients de l’existence d’objets qui ne sont ni coupants ni tranchants. »

Les commissures de ses lèvres s’étaient étirées en un discret sourire mesquin. La traversée du village se fit sans troubles, les quelques rares passant ne prêtaient attention aux deux comparses. Athanasia qui avait rabattu sa sombre capuche sur sa chevelure s’adressait à Alma une nouvelle fois lorsqu'elle atteignirent enfin la route bordée d’arbres.

« Dites-moi, Alma. À quel point êtes-vous douée à l’épée ? Est-ce votre père qui vous a enseigné ? »

Sérieuse, elle rajouta, commençant à appréhender les risques de cette mission pour sa précieuse personne.  

« Combien d’hommes pensez-vous êtes capable de maîtriser à vous seule? »

Il était hors de question pour Athanasia de revenir à Emporos avec la moindre égratignure...

« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 11 Oct - 7:05

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire haussa les sourcils et pouffa en ramenant sa main gantée devant son visage. Si ce n'était pas de la prétention ça alors... Mais elle pouvait tout de même se le permettre car cette rouquine était bien loin d'être un laideron. Elle haussa ensuite les épaules la mine taquine.

"Faites gaffe à vos chevilles, bientôt vous ne pourrez plus marcher."

Nouveau rire un peu plus discret que les précédent fière de son humour à deux ronds elle l'était. Et puis sa mère lui avait toujours dit qu'il valait mieux rire que pleurer ou encore que de tirer la tronche comme son père. Et elle avait bien raison, car son père avait pas l'air très avenant. Alors quand on le connait pas, ça pouvait vite devenir malaisant.

Elle hocha la tête à la remarque de son employeuse. Bien sûr qu'elle connaissait des choses, encore une fois sa mère avait assez insisté pour qu'elle soit correctement éduquée. Elle avait lu des tas de livre jusqu'ici, même si maintenant elle ne lisait plus grand chose si on omettait les requêtes affichées sur les panneaux. Cependant elle décida de rentrer dans le jeu de la rouquine.

"Evidemment, je connais les contondants aussi. En bonne Tharrosienne je pourrais tuer un ours en étant armé d'une écuelle... Non en vrai pas de blagues, si un ours se pointe, vous courez d'accord ?"

Elle opina ensuite du chef lorsqu'en arrivant à la sortie du village, la marchande la questionna de nouveau.

"Exact, c'est mon père. Depuis que j'suis gamine. Je prétend pas arriver au niveau des quelques fines lames de Tharros mais je pense pas être une crotte de phacochère non plus."

Elle posa ses yeux sur sa comparse encapuchonnée alors qu'elles s'avançaient sur la route, elle lui demandait cette fois combien d'hommes elle pouvait maîtriser à elle seule. Elle prit en compte l'homme moyen pour réfléchir et se faire une honnête idée avant de donner sa réponse.

"Franchement dans des circonstances normales, deux. En faisant preuve d'un peu d'inventivité je dirais le double. Par contre s'ils sont à chier ou désarmés je peux charcuter toute la journée."




@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 11 Oct - 12:54
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


S’inquiéter pour l’état des chevilles de la Renarde était peine perdue. L’arrogance courrait ses veines. Sang bleu. Noble. Elle savait ce qu’elle valait et ne comptait descendre de ce piédestal qui était légitimement sien. Pouvoir acquis à la sueur de son front et au prix de nombreux sacrifices, elle ne se considérait comme simple citoyenne.

Raclement de gorge, la Rouquine masquait derrière celui-ci un gloussement. Ce traitre lui avait échappé. Elle ne s’attendait à entendre une blague si farfelue. Hochant la tête en guise de réponse à l’avertissement de la jeune femme, elle reprit bien rapidement son calme.

Toisant Alma de haut en bas, les bras croisés, elle jaugeait par elle-même cette mercenaire qu’elle avait employé pour la protéger. Soupire silencieux, elle espérait donc que les hommes qu’ils croiseraient seraient mal armés ou très patauds. Ou les deux. Sa principale inquiétude portant sur la peur d’être dépassées par leur nombre.

Athanasia pouvait comprendre l’attrait pour le crime, elle n’était elle-même un exemple de bonté. Rouage d’une organisation, elle ne passait toutefois pas ses journées à dérober des filets et cannes à pêches. Combien de brigands pouvaient donc être intéressés par un larcin si peu trépidant ?

« Très bien. Espérons qu’ils ne soient pas trop nombreux. »

Enième questionnement, l’informatrice trouvait aisé de converser avec cette personne. Elles n’étaient plus très loin du point d’intérêt que leur avait indiqué Conan, à savoir ; le troisième arbre tordu.

« Fines lames de Tharros ? Qui sont donc ces êtres si doués que leurs noms me sont inconnus ? Peut-être sont-ils timides de leurs talents. »

Une fois arrivés à l’arbre, il leur faudrait aller vers l’est, vers les bois. Peut-être que les bandits y auraient trouvé refuge. La noble déchue savait suivre une piste. Elle avait appris à chasser le gibier peut après avoir appris à rester en place sur une selle, toutefois, laisser Alma gérer les opérations était préférable. Pourquoi se fatiguer quand on payait des gens à le faire ? D’autant plus qu’elle avait une couverture à soigneusement garder. Une marchande ne traquait pas les méchants voleurs d’outillage.

« En piste, Dame Mercenaire. Avant le massacre, une traque s’impose.»

« halloween »

***

Ilios
Ilios
491
18/01/2020
DÉESSE
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 11 Oct - 12:56

MISSION

FOUTUS BRIGANDS


Sage petit garçon, Conan avait suivi les conseils d’Alma et avait fui les jeunes femmes à toute vitesse.

Les deux jeunes femmes arrivaient à destination, seules au milieu de cette route bordée d’arbres. Calme. Tout était bien trop calme.

Le ciel se faisait de plus en plus grisâtre et le vent agitait la végétation. À l’est, ce qui semblait être la cachette évoquée par le galopin était en réalité un bois de conifères et feuillus. Le Repos approchant, certaines feuilles avaient commencées à jaunir.

À première vue, une fois de plus, il ne semblait y avoir d’indices qui pourraient confirmer les paroles du petit villageois. Toutefois, un œil attentif pourrait remarquer ce discret sillage dans les herbes hautes qui semblait former un chemin.

Peut-être que ces branches retrouvées un peu plus tôt dans la cabane provenaient des arbres qui poussaient des cet îlot boisé… Ou peut-être pas…


Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyDim 11 Oct - 13:21

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La femme aux cheveux gris hocha doucement la tête. Elle espérait aussi qu'il ne soit pas plus nombreux que cela. Dans le pire des cas elle élaborerait un plan pour les mettre hors jeu par petit groupe. Mais pour voler des filets de pêche, ce ne devait être ni des flèches ni une bande spécialisée dans le crime organisé, cela elle en était bien certaine. Sourire en coin alors que ses yeux se posaient de nouveau dans la marchande.

"Dans le pire des cas vous savez ce que vous avez à faire. Vous courrez. Mais honnêtement vu leur butin je doute qu'on tombe sur une troupe armée d'autre chose que d'outils de pécores. Une lance peut-être."

Elle croisa ses bras derrière sa tête en avançant et ses sourcils se haussèrent alors qu'elle la questionnait sur les fines lames de Tharros. Presque estomaquée de voir qu'aucun des noms de ceux-ci n'aient un minimum traversé les frontières.

"Et bien... vous me dite que vous ne connaissez pas Eugène von Perceflanc ? Ni Ricardo Bandanaslip ? Il y a même une femme, elle était mon aînée quand j'étais dans l'armée, Enara de Latsis... Je crois que c'est la seule femme à ce jour à être devenu général. Elle est plus gradée que mon paternel ! En tout cas, les voir avec une épée en main... Si j'étais pas aussi têtue j'en aurais sûrement jeté la mienne de rage !"

Nouveau rire franc alors qu'elle levait les yeux vers le ciel elle s'arrêta cependant en constatant que celui ci devenait bien gris et que les nuages se montraient menaçant.

"Oulah, Ilios va lâcher des caisses ! Bah au moins ils nous entendrons pas arriver !"

Son regard se déplace vers les arbres aux feuilles jaunies qui bordent la route, le paysage était fort joli à vrai dire malgré le temps qui tournait à l'orage mais elle était pas là pour ça.

"Alors... Le troisième arbre tordu..."

Elle s'avança un peu plus pour les inspecter et tous les troncs se ressemblaient à vrai dire.

"La vérité sort de la bouche des enfants... et de mon cul tant qu'on y est..." Maugréa t'elle.

Elle s'enfonça légèrement dans les fourrés en prenant garde à ce que sa patronne du jour lui colle bien aux basques.

"En tout cas, on est dans le bon coin regardez" annonça t'elle en pointant des branchages. "Ce sont les même que ceux que nous avons trouvés dans la bicoque moisie."

Elle se pencha sur le sol y passant son gant pour dégager les feuilles et repérer d'éventuelles empreintes qui seraient resté et qui confirmerait qu'elles trouveraient bien ici ce qu'elles était venues chercher.

"Si jamais vous voyez quelques chose Ana, faites moi signe, deux paires d'yeux valent mieux qu'une. Pis on gagnera du temps et vous serez moins trempée !"

@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyLun 12 Oct - 11:49
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


Diable, quels étaient ces épéistes aux noms plus ridicules les uns que les autres ? Athanasia leva les yeux au ciel en entendant ceux des deux premiers avant d'être interpelée par le dernier. «De Lastis ». Sorti tout droit de la bouche de la mercenaire, il s’agissait là du nom de la sœur aînée d’Etzios. L’informatrice n’avait manqué d’investiguer le passé de son ami aux cheveux verts, au début de leur collaboration mutuelle. Toutefois, les compagnons de thé ne discutaient bien souvent, à vrai dire pratiquement jamais, de leurs familles respectives. Savoir que la Générale avait sa place dans ce classement était plutôt plaisant, bien qu’elle ne la connaissait personnellement, la noble déchue appréciait le fait qu’une femme puisse faire taire ces hommes imbus d’eux même.

Athanasia adressa un regard mi-amusé, mi-outré à la mercenaire au langage peu élégant. Elle n’avait que faire des blasphèmes mais la femme aux cheveux cendrés ne cessait de la surprendre dans son maniement très particulier de la langue du continent.

"La vérité sort de la bouche des enfants... et de mon cul tant qu'on y est "

La rouquine suivait la mercenaire, esquissant un rictus amusé en l’entendant pester contre les indications du ragondin, hochant simplement la tête en réponse à la constatation d’Alma. Elles étaient au bon endroit, c’était certain. Il ne restait qu’à mettre la main sur les brigands et espérer que, comme Alma l’avait si élégamment dit, un peu plus tôt, le ciel ne se mette pas à leur tomber sur la tête.

"Si jamais vous voyez quelques chose Ana, faites-moi signe, deux paires d'yeux valent mieux qu'une. Pis on gagnera du temps et vous serez moins trempée !"

« La pluie n’atteint pas ceux qui ont les moyens de se couvrir correctement, Alma. » Remettant la capuche de sa cape en place, elle étalait sans vergogne la richesse de son portefeuille avant de poursuivre « Vous avez raison mais n’oublions pas que de nous deux, celle qui a l’habitude de courir bois et marais, ce n’est pas moi… »

Elle prit quelques secondes pour réfléchir, balayant du regard les alentours.

« Si vous deviez trouver refuge, de manière plus ou moins longue dans un bois tel que celui-ci, où iriez-vous vous installer ? »

Les contraintes de l’environnement auraient certainement poussé les malfrats à s’abriter du vent ainsi que des yeux indiscrets.

« halloween »

***

Alma
Alma
113
16/03/2020

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Cavalier
Couleur: Black
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyLun 12 Oct - 13:09

Db4sJ0zW4AArRoe.jpg

Avec Alma la mercenaire,Pas de galère !

Ou juste un peu.

La mercenaire soutint le regard de la marchande, réaction à ses paroles outrageuses, qui pour elle n'étaient pas si outrageuse que cela. C'était même plutôt normal de parler ainsi. Tout le monde ne pouvait pas parler comme ces prout prouts de nobles et de parvenus qui se voulaient soit disant plus éduqués. En attendant tout le monde chie dans des latrines. Elle haussa les épaules et les sourcils.

"Bah quoi ?"

Elle hocha la tête. Elle avait raison la rouquine on craint moins la pluie avec plus de vêtements, mais ce n'est qu'une question de temps avant qu'elle ne les transperce et courir avec un grand truc tout trempé sur le dos c'est pas vraiment la joie, alors à ce compte là autant être découvert. Par temps de pluie peut-être même qu'il faudrait se mettre à poil. Sauf les bottes parce que courir pieds nus, ça peut faire mal.

"Et ouais, puis se serait quand même vachement con de vous ramasser dans la boue avec des vêtements aussi onéreux hein !"

Elle haussa ensuite les épaules. Question bête.

"Ben là où les arbres sont le plus denses. Allez, allons courir dans les arbres comme de jeunes jouvencelles en quête de bon champignons. Et quand on trouve nos champignons... On les défonce."

Sans un mot de plus elle s'enfonça dans l'îlot aux belles couleurs aplatissant les fourrés alors qu'elle avançait. Elle ne voulait sûrement pas que sa patronne pleure parce qu'elle aurait déchiré son vêtement si précieux et puis ça lui rappelait un peu son enfance quand son père l'emmenait chasser discrètement pendant que sa mère travaillait dans son laboratoire. Le bon vieux temps comme on dit.

@feat Ana(l) Very Happy
Awful
Athanasia
Athanasia
431
06/02/2020

Feuille de personnage
Âge: 27
Métier: Informatrice (Marchande)
Couleur: #C04040
MARCHAND
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  EmptyMar 13 Oct - 15:07
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  MBgBbjv

Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...

La Bénédiction de Ross arrive à sa fin, si la température est clémente en cette journée de Repos, l'atmosphère de la place du marché du village du Lac Nero, est particulière...

Feat Alma


"Bah quoi ?"

Rien, mercenaire. Absolument rien. Il n’y avait en effet pas grave chose à rajouter à cette remarque d’une pertinence déconcertante. Expliquer des concepts tels que la tenue et le raffinement à cette jeune femme qui ne pourrait distinguer la différence – pourtant évidente- entre un savon d’Emporos et un savon issu de l’Empire de Proodos, était peine perdue.

Après tout, les voies de la Noblesse étaient impénétrables pour la basse classe et Athanasia n’était certainement pas ici pour jouer les instructrices pour la populace.

"Ben là où les arbres sont le plus denses. Allez, allons courir dans les arbres comme de jeunes jouvencelles en quête de bon champignons. Et quand on trouve nos champignons... On les défonce."

« A-t-on réellement le choix ? »

Prenant garde à l’endroit où elle posait les pieds, la jeune femme évitait plutôt aisément les pièges placés sur leur chemin par Mère Nature. Le fait que la mercenaire ouvre la marche ne faisait que faciliter son avancée. Parlant à voix basse, elle interpellait la mercenaire après quelques minutes :

« Ils doivent bien se réchauffer auprès d’un feu ces paysans.  Avec vos yeux de… mercenaire n’arrivez-vous pas à distinguer quelque chose ? »

Le bois était étrangement silencieux, seul le chant de quelques oiseaux se faisait entendre ci et là. Craquements causés par le vent qui se faisait de plus en plus fort, Athanasia était sur le qui-vive. Attentive. Elle grommelait tout bas :

« Damnées soient ces perles. »

Soudain, elle effleura le dos de la femme aux cheveux cendrés, montrant du doigt un petit tissu perdu entre branchages.

« Là, il y a quelque chose qui est accroché… »


« halloween »

***

Contenu sponsorisé
[Mission] Avé mercenaire ! J'ai une galère à prendre...  Empty